UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

ALARASHI Hala

ALARASHI Hala

ALARASHI Hala
Catégorie
Ancien doctorant
Coordonnées

Archéorient MSH Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07  
E-mail : hala.alarashi[at]free[dot]fr
Laboratoire de séjour : CEPAM (UMR 7264)

 

Thèmes de recherche

Sociétés préhistoriques, Objets de parure, Techniques de fabrication
http://www.cepam.cnrs.fr/spip.php?rubrique45

Date de soutenance
30 octobre 2014
Directeur de thèse

Danielle STORDEUR
(Tutrice : Claudine MARECHAL)

Thèse soutenue

La parure de l'Epipaléolithique et du Néolithique de la Syrie (12e au 7e millénaire avant J.-C). Techniques et usages, échanges et identité.

Résumé de la thèse

Dans le cadre du doctorat de Langues, histoire et civilisations des mondes anciens, ma recherche porte sur la parure de l'Epipaléolithique et du Néolithique du Levant nord (Syrie). L'objectif principal est de suivre l'évolution de la parure dans les sociétés préhistoriques durant le processus de la néolithisation du Proche-Orient. Pour ce faire, j'ai obtenu l'accord des responsables de onze sites couvrant cette période pour l'étude de leurs collections de parure. Ils se trouvent dans plusieurs régions de la Syrie actuelle :

* sur le moyen cours de l'Euphrate : Bouqras : PPNB récent; Cheikh Hassan : PPNA, PPNB ancien ; Halula : PPNB moyen et récent ; Dja'de el Mughara : PPNB ancien ; Tell 'Abr : PPNA ; Jerf el Ahmar : PPNA ; Mureybet : Natoufien, PPNA ; Abu Hureyra : Natoufien, PPNB moyen et récent.
* Un site sur la côte syrienne : Ras Shamra : PPNB récent.
* Un site dans la steppe syrienne (Cuvette d'El Kowm) : Qdeir : PPNB final.
* Un site dans la Damascène : Tell Aswad : PPNB moyen et récent.

Les objets de parure dans ce travail de recherche peuvent être classés par commodité en trois catégories selon la nature de leur support : les éléments en coquille (bivalves, gastéropodes), en matière osseuse (os, dent, bois de cervidé) ou en matière minérale (pierre, argile, métal).

Mon objectif principal est de comprendre les techniques de fabrication. Pour cela, je m'appuie sur plusieurs outils méthodologiques ; d'abord la détermination des différentes roches minérales, les coquillages et les espèces vertébrés, puis les analyses microscopiques (tracéologie, tribologie) pour étudier et distinguer les traces d'usure de celles de fabrication, et pouvoir alors, à travers la lecture de la hiérarchie des stigmates sur le matériel, établir les chaînes opératoires de fabrication. Ce travail sera suivi en parallèle par des expérimentations. A partir des différentes formes et des caractéristiques techniques, une liste typologique sera proposée. Je réaliserai également une étude précise du contexte archéologique (notamment les contextes funéraires et les ateliers) afin de comprendre le rôle social et, si possible, le rôle symbolique de ces objets. Au final, grâce à l'ensemble des résultats de ces analyses et à cette approche pluridisciplinaire, je tenterai de déterminer l'évolution des techniques de fabrication, d'aborder les relations entre la parure et le monde symbolique, et mettre en évidence si possible des marqueurs chrono-culturels.

Rattachement
Université Lumière-Lyon 2 : Faculté de GHHAT - ED 483 - Sciences sociales - Doctorat Langues, Histoire, Civilisations des Mondes Anciens

 Logo CNRS