UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

Dja’de el-Mughara. A ninth millennium sequence in the Euphrates valley (Syria)

Bourse Shelby White - Dja’de el-Mughara (Syrie)

Dja’de el-Mughara. A ninth millennium sequence in the Euphrates valley (Syria)

Responsables du programme : Marie-Laure Chambrade et Bérénice Chamel

Equipe de publication : Makoto Arimura, Laurence Astruc, Julie Gerez, Marie-Agnès Courty, Oussama Baker, Alain Gaulon, Carolyne Douché, Fiona Pichon, Linda Herveux, Hala Alarashi, Lionel Gourichon, Odile Daune-Le Brun, Rozalia Christidou et Eric Coqueugniot.

 

Fig. 1 : Carte de la Syrie avec le site 

Le site de Dja’de el-Mughara est localisé en Syrie, dans le nord de la vallée de l'Euphrate, et couvre une séquence continue unique de la fin du PPNA jusqu'à la fin du PPNB ancien (ca. 9310‐8290 BC), une période très importante pour les processus de néolithisation au Proche-Orient. Le projet de monographie, intitulé « Dja’de el-Mughara. A ninth millennium sequence in the Euphrates valley (Syria) » comprendra les résultats finaux des 18 campagnes de fouilles qui ont eu lieu de 1991 à 2010 sous la direction du Dr Eric Coqueugniot (Archéorient).

Bien que les résultats de certaines études spécialisées aient été partiellement diffusés dans des articles et des thèses non publiées, Dja’de el-Mughara mérite désormais une publication complète au regard de ses découvertes et spécificités uniques, sans oublier son statut de patrimoine en péril. Chronologiquement bien placé pour mieux comprendre la transition entre le mode de vie des chasseurs-cueilleurs et l’économie des premiers agriculteurs, le site a également livré, entre autres, les plus anciennes peintures sur les murs d'un bâtiment communautaire (la « Maison aux peintures »), une remarquable « Maison des morts » avec plus de 80 individus inhumés, sans compter la première attestation de tuberculose humaine précédant la domestication des bovidés.

Fig. 2 : La « Maison aux peintures »

L’étude complète de Dja’de el-Mughara sera publiée en deux volumes : le volume I, « Daily life and resources exploitation » sera consacré à la vie quotidienne et aux grandes innovations socio-économiques, et le volume II, « Afterlife and symbolism » se concentrera sur les spécificités culturelles et symboliques.

Fig. 3 : une inhumation de la « Maison des Morts », sépulture 108

 

 Logo CNRS