UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

PATAÏ Véronique

PATAÏ Véronique

PATAÏ Véronique
Catégorie
Doctorant
Coordonnées

Laboratoire Archéorient
Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07 
E-mail : veronique.patai[at]univ-lyon2[dot]fr

 

Thèmes de recherche

Epigraphie, Age du Bronze, Nuzi

Directeur de thèse

Philippe ABRAHAMI

Thèse en cours

Les scribes de Nuzi : le cas des scribes de l'archive de Tulpun-naya

Résumé de la thèse

Le site de Nuzi situé dans le Kurdistan irakien, faisait partie du royaume d'Arrapha. Ce royaume reste assez mal connu, car ses principales grandes villes n'ont pas encore été identifiées et peu de sites ont été fouillées. Les découvertes faites à Nuzi, parmi lesquelles près de 5000 tablettes qui représentent une documentation couvrant en grande partie le 14ème s. av. J.-C., s'avèrent donc très précieuses tant nos connaissances de cette région à cette époque sont lacunaires.

Cette documentation a été produite par près de 250 scribes et témoigne des activités de familles de marchands, de propriétaires fonciers, mais également de la famille royale et du fonctionnement de leurs maisonnées.

Parmi les petites archives du site, on retrouve un lot de 37 tablettes retraçant les activités d'une femme Tulpun-naya. Ces tablettes sont écrites par 14 scribes, dont deux d'entre eux sont clairement identifiés comme appartenant à la famille de scribes d'Apil-Sîn. Cette famille est très largement représentée dans le corpus de Nuzi car elle est active pendant toute la durée du site sur près de cinq générations et elle écrit près de 25 % des tablettes retrouvées à Nuzi. Quatre autres scribes sont susceptibles d'appartenir à cette même famille. Une attention particulière sera portée sur la transmission du savoir au sein de la famille d'Apil-Sîn, notamment au regard de la question de l'innovation et de la capacité de chaque scribe à développer son propre style.

Ces 14 scribes ont également écrit pour d'autres commanditaires. Chaque scribe fera donc l'objet d'une recherche afin d'identifier sa présence dans l'ensemble du corpus de Nuzi que ce soit en tant que scribe, protagoniste ou bien témoin. Ce terrain d'enquête va donc s'élargir à un corpus beaucoup plus vaste à partir duquel différents indices vont pouvoir être récoltés afin de faire émerger un profil signalétique.

Les critères pris en compte concernent :
- les aspects syntaxiques et linguistiques révélant notamment le degré d'influence du substrat hourrite
- les pratiques d'écriture: style et paléographie
- la spécialisation : le scribe est-il polyvalent ou bien spécialisé dans un ou deux types de textes
- les pratiques de scellement des documents
- les aspects sociaux : le cercle de personnes pour qui le scribe travaille et les personnes qu'il côtoie lorsqu'il écrit ces tablettes (témoins, protagonistes). Les activités annexes qu'il pratique ; sa position dans l'échelle sociale
- la mobilité : s'il est rattaché à une ville ou si au contraire s'il n'hésite pas à se déplacer pour trouver d'autres commanditaires

Cette recherche devra permettre de disposer d'un référentiel sur les différents scribes de cette archive.
Ce référentiel donnera la possibilité de faire des études comparatives entre les scribes portant le même nom mais dont le patronyme est perdu ou absent afin de savoir s'il s'agit d'homonyme ou bien de la même personne.
De plus, cette recherche aidera à identifier les rapports réels qu'entretiennent les scribes lorsqu'ils se disent de la même «famille» et finalement ce qui relève d'une formation familiale ou bien institutionnelle et si celles-ci subissent une certaine évolution au cours des générations. Elle permettra éventuellement d'identifier la capacité du scribe à développer son propre style.

Rattachement
Université Lumière-Lyon 2 : Faculté de GHHAT - ED 483 - Sciences sociales - Doctorat Langues, Histoire, Civilisations des Mondes Anciens

 Logo CNRS