UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

CHIBA Masumi

CHIBA Masumi

CHIBA Masumi
Catégorie
Doctorant
Coordonnées

Laboratoire Archéorient
Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07  
E-mail : m.chiba[at]univ-lyon2[dot]fr

Thèmes de recherche
  • le harnachement et l'attelage dans l'Orient Ancien
  • la diffusion et la localisation du schéma iconographique
  • le rapport entre l’objet et l’image / l'espace et l'image
  • les échanges (culturels, économiques...)
  • le portage
Directeur de thèse

Pierre VILLARD

Thèse en cours

Harnachement et utilisation des équidés dans l'Orient ancien à l'époque de l'Empire assyrien

Résumé de la thèse

De manière générale, l’étude des représentations du harnachement, de l’attelage et du véhicule consiste à faire une analyse mécanique​. En revanche, les matériaux utilisées pour le harnachement et leur analyse scientifique, le style artistique, la provenance ou l’échange commercial, ainsi que les recherches d’après les sources textuelles restent rares, parce que ce n’est pas le mécanisme à proprement parler dont il s’agit. Or, ce sont précisément ces sujets qui nous intéressent, plus particulièrement la fonctionnalité iconographique, c’est-à-dire le rapport entre l’objet et l’image puis l'espace et l'image.

Dans l’Orient ancien, malgré la distance et des moyens de transport assez limités, la circulation des hommes était incroyablement dense. En plus des animaux porteurs étudiés en images, la diffusion de matériaux, le partage technique et rituel, l’adaptation iconographique locale sont également des éléments liés à divers échanges. Ces thèmes seront étudiés à la lumière des outils retrouvés et leur représentation en image. Cela dans l’Empire assyrien et ses marges, c’est-à-dire l’Orient ancien.

La documentation textuelle témoigne de l’investissement économique et du temps engagé ainsi que de l’implication déployée dans la production des harnais. Puis les textes illustrent ou évoquent les échanges techniques et commerciaux, l’élevage, l’utilisation des animaux, l’esprit de rivalité entre les cités et les matières pour produire les pièces du harnachement.

De plus, des relations entre les hommes et les animaux sont supposées par l’emploi du lexique, en particulier par la richesse du vocabulaire ou le nombre des synonymes. La position des animaux dans la société sera donc également étudiée. En iconographie, les harnais à guider sont toujours les premiers éléments à représenter. Leur présence en image et la diversité des expressions en langage représentées témoignent certainement de l'importance de ces harnais dans la réalité.

Considérées comme des objets d’art à notre époque, les pièces du harnachement étaient alors des outils. Les contemporains illustrent ces objets en images. La convention iconographique, le style schématisé, la présence ou l’absence du harnachement seront également analysés.

Nous étudierons ces sujets à travers les pièces archéologiques du harnachement, les figurines, les images bidimensionnelles représentant le harnachement, les archives et les correspondances en texte.

Ce sont donc des recherches croisées, chronologiques et géographiques, puis historiques et archéologiques ; nous nous tournerons également vers la zooarchéologie, l'iconographie et les textes afin de voir de quelle manière ils se complètent et dans quelle mesure ils peuvent être comparés. Grâce aux sources variées, avec l’appui des travaux des spécialistes, dont certains travaillent dans des disciplines différentes, nous essaierons d’apporter un autre regard sur le sujet.

Rattachement
Université Lumière-Lyon 2 : Faculté de GHHAT - ED 483 - Sciences sociales - Doctorat Langues, Histoire, Civilisations des Mondes Anciens
Année de première inscription
2019
Date d'entrée
10-12-2019

 Logo CNRS