UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

POULMARC'H Modwene

POULMARC'H Modwene

POULMARC'H Modwene
Catégorie
Chercheur associé
Coordonnées

Laboratoire Archéorient
MSH Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07  
E-mail : modwene.p[at]live[dot]fr

Autres liens :
http://univ-aix.academia.edu/ModwenePoulmarch
http://www.researchgate.net/profile/Modwene_Poulmarch

Thèmes de recherche
  • Archéo-anthropologie
  • Pratiques funéraires
  • Sud Caucase
  • Etat sanitaire des populations
  • Du Paléolithique à la fin de l’âge du Bronze

 

Date de soutenance
11 septembre 2014
Directeur de thèse

Alain BEECHING
(Tutrice : Françoise LE MORT)

Thèse soutenue

Pratiques funéraires et identité biologique des populations du Sud Caucase, du Néolithique à la fin de la culture Kura-Araxe (6ème – 3ème millénaire av. J.-C.) : une approche archéo-anthropologique / Funerary practices and biological identity of Southern Caucasus population from the Neolithic to the end of the Kura-Araxes culture (6th – 3rd millennium BC): an archaeo-anthropological approach

Résumé de la thèse

Les restes humains et les pratiques funéraires allant du Néolithique à la fin de la culture Kura-Araxe (6ème au 3ème millénaire) n’avaient pas, jusqu’à aujourd’hui, fait l’objet d’études approfondies. Afin de contribuer à une meilleure connaissance des pratiques funéraires et des caractéristiques biologiques de ces populations il a été entrepris de réévaluer les données publiées, de réexaminer les restes humains issus de fouilles anciennes et de mettre à profit l’apport de données issues des fouilles récentes dans la région, cela au travers d’un nouveau regard, celui de l’archéothanatologie. L’analyse détaillée des gestes funéraires a été mise en relation avec une analyse du recrutement funéraire, mais également avec une analyse anthropologique incorporant divers paramètres (morphologie et morphométrie, indicateurs de stress et pathologies).

Sur l’ensemble du Sud Caucase, 132 sites où la présence de sépultures est attestée : cinq pour le Néolithique, 21 pour le Chalcolithique et 111 pour la culture Kura-Araxe.  La réévaluation des anciennes données a permis de répartir les sépultures en sept catégories: les tombes en fosses, les inhumations dans les contenants en céramique, les tombes construites de formes variables, les tombe en fer à cheval, les cistes, les kourganes et les tombes surmontées en surface d’un amas de pierres.

Les tombes néolithiques sont rares : il s’agit de tombes en fosse associées à l’habitat, dans lesquelles les individus sont en position fléchie sur l’un des côtés. Les sépultures chalcolithiques sont un légèrement un peu plus nombreuses qu’à la période précédente. Trois nouveaux types de tombes apparaissent : les inhumations dans un contenant en céramique, les kourganes et les tombes surmontées d’un amas de pierres. Les tombes en fosse demeurent les plus nombreuses, et toujours en lien avec l’habitat ; les défunts sont le plus souvent inhumés en position fléchie sur l’un des côtés. Par ailleurs, les inhumations dans un contenant en céramique semblent destinées à accueillir les très jeunes immatures. Le kourgane marque les débuts de la dissociation entre le lieu d’inhumation et le lieu d’habitat, qui débute à la fin du Chalcolithique, se poursuit dans la seconde moitié du 4ème millénaire et semble se généraliser à partir de la première moitié du 3ème millénaire. On assiste au cours de la culture Kura-Araxe à une augmentation frappante du nombre de sites où la présence de sépultures est attestée. Les types de tombe se diversifient : outre les tombes en fosses, les kourganes et les tombes surmontées en surface d’un amas de pierres, qui perdurent, trois autres types de tombe apparaissent : les tombes de formes variables, les cistes et les tombes en fer à cheval. Cette diversification illustre une multiplicité des pratiques. En revanche, la diversité observée au niveau des types de tombe s’oppose à une grande homogénéité dans le positionnement des individus : la position fléchie sur l’un des deux côtés domine clairement. Des cartes de répartition des sites ont été établies en fonction des différents types de tombes identifiés et des modes de dépôt des défunts. Enfin, les méthodes de l’archéothanatologie ont permis de mieux appréhender les modes de dépôts et de mettre en évidence des gestes insoupçonnés (position assise, lien de contention, contenant en matière périssable).

Mots clés : pratiques funéraires, caractéristiques biologiques, Sud Caucase, archéothanatologie, Néolithique, Chalcolithique, culture Kura-Araxe

Publications


E. Messager, E. Herrscher, L. Martin, E. Kvavadze, I. Martkoplishvili, C. Delhon, K. Kakhiani, G. Bedianashvili, A. Sagona, L. Bitadze, M. Poulmarc’h, A. Guy, D. Lordkipanidze (2015). Archaeobotanical and isotopic evidence of Early Bronze Age farming activities and diet in the mountainous environment of the South Caucasus: a pilot study of Chobareti site (Samtskhe-Javakheti region). Journal of Archaeological Science 53: 214-226. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0305440314003847

M. Poulmarc’h avec L. Pecqueur et B. Jalilov (2014). An Overview of Kura-Araxes Funerary Practices in the Southern Caucasus. Paléorient, vol 40.2 : 233-248.

F. Diverrez, M. Poulmarc’h, A. Schmitt. (2012).  Nouvelles données sur les inhumations ad sanctos à l’époque moderne en milieu rural : le cas de Saint-Pierre de Moirans (Isère). Bulletins et Mémoires de la société d’Anthropologie de Paris vol 24, 3-4 : 167-178. http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs13219-012-0059-1

M. Poulmarc’h, R. Christidou, A. Balașescu, H. Alarashi, F. Le Mort, B. Gasparyan, C. Chataigner (sous presse). Unusual personal ornaments made from dog molars in Kura-Araxes child burial (Kalavan-1, Armenia). Antiquity.

M. Poulmarc’h, F. Le Mort (sous presse). Diversification of the funerary practices in the South Caucasus from the Neolithic to the Chalcolithic. Quaternary International 2015. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1040618215004620

B. Lyonnet, F. Guliyev, L. Bouquet, G. Bruley-Chabot, A. Samzun, L. Pecqueur, E. Jovenet, E. Baudouin, M. Fontugne, P. Raymond, E. Degorre, L. Astruc, D. Guilbeau, G. Le Dosseur, N. Benecke, C. Hamon, M. Poulmarc'h, A. Courcier (sous presse). Mentesh Tepe, an early settlement of the Shomu-Shulaveri Culture in Azerbaijan. Quaternary International 2015. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1040618215001457

B. Lyonnet, F. Guliyev, L. Bouquet, L. Pecqueur, M. Poulmarc’h, P. Raymond, A. Samzun (sous presse). Mentesh Tepe (Azerbaijan) during the Kura-Araxes period. In Proceeding of the International Symposium on East Anatolia-South Caucasus cultures (Volumes I and II). Cambridge Scholars Publishing.

 

 Logo CNRS