UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

STORDEUR Danielle

STORDEUR Danielle

STORDEUR Danielle
Catégorie
Chercheur
Coordonnées

Antenne de Jalès 07460 Berrias - Archéorient
Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07  
Téléphone : 04 75 89 80 21
E-mail : danielle.stordeur[at]wanadoo[dot]fr

Fonctions

- Archéologue Directrice de la mission permanente El Kowm-Mureybet (Syrie) du Ministère des Affaires Étrangères (jusqu'en 2011)
- Membre du Comité de rédaction de la Revue Syria et des éditions BAH
- Membre du Comité de rédaction de la revue Neo-Lithics

Thèmes de recherche

LA NÉOLITHISATION DU PROCHE-ORIENT
Jusqu'en 2001, recherches sur le Levant nord
- Responsabilité des fouilles de El Kowm 2 Caracol (1978-1987) – Qdeir (1989-1993) en contexte steppique.

* Recherches dans la steppe d'El Kowm avec pour thématique principale la mise en place du système socio-économique de complémentarité entre nomades et sédentaires.
Responsabilité des fouilles de Cheikh Hassan (1993) et Jerf el Ahmar (1995-1999) sur la rive du Moyen Euphrate.

* Recherches concentrées sur des sites menacés par la construction des barrages sur l'Euphrate. Brièvement Cheikh Hassan (1993) puis plus longuement Jerf el Ahmar (1995-1999), ont fait partie des fouilles de sauvetage qui y ont provoqué, en 10 ans, un bond dans la connaissance des premières sociétés passant du statut de chasseurs collecteurs à celui de producteurs de subsistance. Un éclairage nouveau a été porté sur les premières expériences agricoles et le mode de vie de ces sociétés, notamment sur les thèmes suivants.

"Espace construit et organisation sociale"
Evolution architecturale : des maisons rondes aux maisons rectangulaires

Le passage des architectures rondes aux architectures rectangulaires marque l'horizon PPNA. Les stades intermédiaires ont été trouvés à Jerf el Ahmar. Cette évolution est cumulative. Ainsi la fin de l'occupation se distingue par une grande variabilité architecturale.
Attestation de travaux et de bâtiments collectifs

Terrasses et gestion commune du bâti.
Existence de bâtiments communautaires : polyvalents puis spécialisés.

Symbolisme et imaginaire
A Jerf el Ahmar bestiaire symbolique (rapaces, félidé, serpents, taureaux) sous plusieurs formes : gravures, rondes bosses, dalles. Pictogrammes sur des pierres à rainure ayant pour finalité la conservation/diffusion de messages dans un contexte probablement rituel.
Relations avec l'Anatolie : unité du monde symbolique du Nord de la Syrie au Sud Est de la Turquie au PPNA et PPNB ancien.

Chypre
Participation à la réflexion globale sur la colonisation de Chypre, à travers l'industrie osseuse.

Depuis 2001 : recherches sur le Levant central/sud
Reprise de la fouille d'un site du Levant central : Tell Aswad (2001-2007)
Premiers résultats :
Révision du tableau de la Néolithisation
L'un des trois faciès connus de l'Horizon PPNA (entre 9500 et 8700 cal BC) a dû être supprimé à la suite de ces travaux : l'Aswadien.

Chronologie du site
Horizon PPNB ancien (8700-8200 cal BC soit 9500-9200 BP) ; PPNB moyen (8200-7500 cal BC soit 9200-8500 BP) ; PPNB récent (8200-7500 cal BC soit 9200-8500 BP) et "Néolithique ancien de Byblos"

Architecture
Deux phases techniques. Phase ancienne : architectures en terre massive. Phase moyenne : apparition des briques.
Maisons rondes, elliptiques ou polygonales, partiellement enterrées ou posées. L'orientation des ouvertures est le plus souvent à l'Est.

Espace villageois
Terrasses attestées en lisière de village.
A la marge orientale de la zone construite, mise en lumière de périodes de régression de la surface construite, avec ruines occupées par de la stabulation, différentes activités artisanales et des zones de rejet.

Pratiques funéraires
Les vestiges funéraires de Tell Aswad, échelonnés du début à la fin du PPNB, très nombreux et bien conservés (plus de cent individus), clairement situés dans des contextes précis, représentent une documentation exceptionnelle. Dans les niveaux correspondant aux PPNB ancien et moyen les morts sont associés aux habitations individuelles. Ils sont regroupés dans des aires funéraires lors du passage PPNB moyen-PPNB récent. Plusieurs aires funéraires se superposent à la limite de la zone construite du village, elles sont fondées par des dépôts de crânes surmodelés. Neuf crânes surmodelés ont été retrouvés dans deux aires successives, à la base de sépultures collectives.


Depuis 2001 : Synthèses et propositions théoriques
Des premiers villages aux premières villes
Recherche sur l'évolution de l'organisation des agglomérations. Examen de l'ordre d'apparition des divers éléments : matériaux de construction, plans organisés, travaux collectifs attestés dès le Néolithique.

Aires chronoculturelles
Détermination des aires culturelles dans le nord du Levant au début de la néolithisation entre 9500 à 8000 Cal BC. Les études pluridisciplinaires à Jerf el Ahmar ont contribué à l'explosion des connaissances sur le Levant nord néolithique à la suite de la construction de barrages (aux côtés de Göbekli en Anatolie, Halula et Dja'de en Syrie).
- Mise en lumière d'une phase de Transition PPNA-PPNB dans le nord du Levant.
- Problème du Levant central. Le Levant central est peu documenté pour la préhistoire récente. Tell Aswad, quelle que soit la phase, est très proche culturellement du Levant sud. Ceci affaiblit la notion de Levant central.
- Problème du PPNB au Sud du Levant. Tell Aswad contribuera à éclairer le difficile problème de l'"Horizon PPNB ancien", nettement défini pour le moment seulement au Levant nord.

Travaux en cours
Fouilles de Tell Aswad
Clôture en 2007 afin de limiter un corpus des données déjà extrêmement riche, seule condition permettant de pouvoir maîtriser leur publication dans des délais raisonnables.

Recherche

Poursuite des thèmes de recherche sur la Néolithisation du Proche Orient.
Orchestration des recherches interdisciplinaires.

Publications en préparation

Monographies.
Jerf el Ahmar. Deux tomes.
T1 D. Stordeur. Jerf el Ahmar. Invention de l'architecture. Invention de la géométrie.
T2 D. Stordeur (ed) Jerf el Ahmar. Un site des débuts de l'agriculture sur l'Euphrate
(Travail de rédaction en cours par 15 auteurs).
D. Stordeur (Ed) Tell Aswad - En préparation
Divers articles

Enseignement
Séminaires
Diverses universités françaises et étrangères, participations ponctuelles (2 à 5 par an).

Encadrement de thèses
10 thèses soutenues, 4 en cours : H Alarashi. Université Lyon 2
Les Parures du Néolithique de la Syrie (11 e au 7 e millénaire avant J.-C.). Technologie. Typologie. Essai d'interprétation des fonctions d'ordre sociologique .

T. Yartah Université Lyon 2
Le Néolithique précéramique du nord de la Syrie à la lumière des dernières découvertes. Tell 'Abr 3 et la fin du Mureybétien.

J. Sanchez Priego . Universités de Lyon 2 et Valence (en cotutelle)
Les artisanats de la pierre et du bois dans les premières sociétés agricoles.

R. Khawam. Université Lyon 2
L'homme et la mort au Néolithique précéramique B de Syrie. Application à Tell Aswad.

Bibliographie complète

voir le document joint (pdf)

Principales publications

STORDEUR D., 1979, Les aiguilles à chas au Paléolithique, Paris, C.N.R.S., (XIIIe supplément à Gallia Préhistoire), 215 p.

STORDEUR D. (éd.), 1987, La main et l'outil. Manches et emmanchements préhistoriques, Table ronde C.N.R.S., nov. 1984, Lyon, Maison de l'Orient, TMO n° 15, 336 p.

STORDEUR D., 1988, Outils et armes en os du gisement natoufien de Mallaha (Eynan, Israel), Paris, Assoc. Paléorient (Mémoires et Travaux du Centre de Recherche Français de Jérusalem).

STORDEUR D., 1992, "Change and cultural inertia. From the analysis of data to the creation of a model", in J.C. Gardin et C.S. Peebles (eds), Representations in Archaeology (C.N.R.S. NSF Conference : New Approaches in Archaeology : semiotic, symbolic, structural, Bloomington, 1987), Indianapolis, Indiana University Press, p. 205-222.

STORDEUR D., 1993, "Sédentaires et nomades au PPNB final dans le désert de Palmyre (Syrie)", Paléorient, 19/1, p. 187-204.

STORDEUR D. (éd.), 2000, El Kowm 2. Une île dans le désert. La fin du Néolithique précéramique dans la steppe syrienne, Paris, C.N.R.S. Editions.

STORDEUR D., 2000, "Jerf el Ahmar et l'émergence du Néolithique au Proche-Orient", in J. Guilaine (éd.), Premiers paysans du monde. Naissances des agricultures, Séminaire du Collège de France, Paris, Errance, p. 33-60.

STORDEUR D., 2000, "Avant la ville : l'apport des cultures néolithiques de Syrie", in J.-C. David et M. Al Dbiyat (eds), La ville en Syrie et ses territoires : héritages et mutations (table ronde, Damas, janvier 1999), Bulletin d'Etudes Orientales, 52, p. 31-52.

STORDEUR D., BRENET M., DER APRAHAMIAN G., ROUX J.-C., 2000, "Les bâtiments communautaires de Jerf el Ahmar et Mureybet. Horizon PPNA. Syrie", Paléorient, 26/1, p. 29-44.

STORDEUR D., ABBES F., 2002, "Du PPNA au PPNB : mise en lumière d'une phase de transition à Jerf el Ahmar (Syrie)", Bulletin de la Société préhistorique française, 99 : 3, p. 563-595.

STORDEUR D., 2003, "De la vallée de l'Euphrate à Chypre ? A la découverte d'indices de relations au Néolithique", in J. Guilaine et A. Le Brun (éds), Le Néolithique de Chypre (actes du colloque international de Nicosie, 17-19 mai 2001), Athènes, EFA, p. 353-371.

STORDEUR D., 2003, "Tell Aswad. Résultats préliminaires des campagnes 2001 et 2002", Neo Lithics, 1/103, p. 7-15.

STORDEUR D., 2003, "Des crânes surmodelés à Tell Aswad de Damascène (PPNB – Syrie)", Paléorient, 29/2, p. 109-116.

STORDEUR D., 2003, « Symboles et imaginaire des premières cultures néolithiques du Proche-Orient (haute et moyenne vallée de l'Euphrate), in J. Guilaine (ed.), Arts et symboles du Néolithique à la Protohistoire, Hommage à J. Cauvin, Paris, Errance, p. 15-37.

HELMER D., GOURICHON L., STORDEUR D., 2004, « A l'aube de la domestication animale. Imaginaire et symbolisme animal dans les premières sociétés néolithiques du nord du Proche-Orient » (colloque international HASRI Domestications animales, dimensions sociales et symboliques. Hommage à J. Cauvin, Lyon, novembre 2002), Anthropozoologica, 39 (1), p. 143-163.

STORDEUR D., 2004, « ‘Small finds and poor babies'. Quelques objets ‘divers' du Mureybétien de Jerf el Ahmar », in O. Aurenche, M. Le Miere, P. Sanlaville (eds), From the river to the sea. The Euphrates and the Levant. Studies in honour of L. Copeland, Oxford – Lyon, B.A.R. – Maison de l'Orient, p. 309-322.

STORDEUR D. , 2006, "Les bâtiments collectifs des premiers néolithiques de l'Euphrate. Création, standardisation et mémoire des formes architecturales", in P. Butterlin, M. Lebeau, J.Y. Monchambert, J.L. Montero-Fenollos, et B. Muller (éds), Les espaces syro-mésopotamiens. Dimensions de l'expérience humaine au Proche-Orient. Hommage offert à Jean Margueron, Bruxelles, Brepolls, Subartu 17 p. 19-31

STORDEUR D ., ABBES F., 2007, “From the first villages to the first cities: a permanent exhibition at the National Museum of Damascus (Syria)”, Neo-Lithics, 1-07, p. 43-47.

STORDEUR D. , JAMMOUS B., KHAWAM R., MORERO E ., 2006, "L'aire funéraire de Tell Aswad (PPNB)", in J.-L. Huot et D. Stordeur (éds), Hommage à H. de Contenson, Syria, numéro spécial , 83 , p. 39-62.

HUOT J.-L., STORDEUR D . (éds.), 2006, Hommage à H. de Contenson, numéro spécial, Syria, 83.
Pages Web

Voir le site du Ministère des Affaires Étrangères

Grand public et diffusion

Musée National de Damas (Syrie): Création de trois salles d'exposition permanente "Espace PREHISTOIRE". Thème " Des premiers villages aux premières villes".

Articles, émissions radio, etc…

Rattachement
DR2, CNRS – Emérite

 Logo CNRS