UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

[rencontre scientifique] From Colonisation to Globalisation: Species Movements in Human History

From Colonisation to Globalisation: Species Movements in Human History
Vendredi 04 Octobre 2013 - Lundi 07 Octobre 2013

Colloque International / International Workshop 
Organisé par Michael Petraglia (Université d'Oxford), Nicole Boivin (Université d'Oxford), Rémy Crassard (CNRS, Archéorient, UMR 5133) et avec le soutien de la Fondation Fyssen, Paris, pavillon Henri IV, Saint‐Germain-­en-­Laye.
- Du 4 au 7 octobre 2013
- Programme (.pdf)

Résumé: En tant qu’espèce particulièrement mobile et adaptable, Homo sapiens a colonisé la plupart des paysages et des milieux de la planète. Les processus de migration et de colonisation se retrouvent chez les plus anciens des ancêtres de notre espèce, il y a plus de 2 millions d’années, et ont persisté jusqu’aux périodes les plus récentes de l’ère moderne. Au cours du temps, les migrations humaines se sont amplifiées en termes de distance, de densité et de complexité, menant aux interactions et aux échanges particulièrement interconnectés que nous connaissons aujourd’hui. Bien que ces processus d’expansion humaine soient largement reconnus et intensivement étudiés, les mouvements historiques et préhistoriques d’espèces associées aux migrations et activités humaines ont reçu beaucoup moins d’attention. L’étude des déplacements des vecteurs de maladies et des espèces invasives dans le passé reste balbutiante, et peu d’efforts ont été initiés pour associer l’expansion de leurs habitats à des processus plus larges de mouvements ‘‘hommes/espèces liées’’, telles que les diffusions de la domestication animale et végétale et des espèces commensales. D’ores et déjà, un ensemble d’études, qu’elles soient archéologiques, paléoenvironnementales, génétiques et autres, démontrent de manière exponentielle la profondeur historique inattendue des impacts de l’homme sur le paysage et sur d’autres espèces d’une part, et d’autres part les nombreuses trajectoires suivies par des espèces qui ont coévoluées et qui se sont transformées. Il existe cependant un besoin de considérer systématiquement les mouvements d’espèces à travers le temps, en intégrant une dimension plus large d’un phénomène qui s’est développé sur plusieurs millions d’années, en lien étroit avec les processus d’activité humaine, d’expansion, de migration et de colonisation. Cette table-ronde offre l’opportunité de créer un dialogue sur ce sujet en devenir, d’explorer les synergies entre différentes disciplines scientifiques, et de proposer des perspectives de recherche pour le futur. Elle permettra de rassembler des chercheurs de premier plan à l’échelle internationale, couvrant un large champ disciplinaire, et conduira à la publication d’un ouvrage qui servira de base pour le développement futur de ce thème de recherche.
 

 Logo CNRS