UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

ANR MINES

MINES : Du sel, du cuivre et de l’or

Origines et développement des industries minières au Caucase.
ANR-DFG franco-allemande (2013-2016)
Porteurs : C. Marro (Archéorient) et Thomas Stöllner (université de la Ruhr, Bochum)

       

An ‘Archéorient/Ruhr university’ research project financed by the French Research Agency (ANR) and the Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) - 2013-2015, P.I.C. Marro (Archéorient) et Thomas Stöllner (Ruhr university, Bochum)

Légende photo : niveaux de sel Duzdagi
photo aérienne cerf volant © S. Sanz

Le programme « MINES » fait partie des projets sélectionnés en 2012 dans le cadre de l’appel d’offre franco-allemand ANR/DFG. Il constitue le prolongement de travaux effectués sur la mine d’or de Sakdrissi (Georgie) et la mine de sel de Duzdagi (Nakhchivan, Azerbaïdjan), respectivement depuis 2004 par une équipe allemande (Université de la Ruhr - Bochum), et 2008 par une équipe française (CNRS UMR 5133 - Archéorient).
Ces deux équipes sont par ailleurs associées sur le terrain à une institution géorgienne (Musée National de Géorgie) et azerbaïdjanaise (Académie des Sciences d’Azerbaïdjan).

Ce programme de recherche commun s’est imposé par la découverte inédite de très nombreux vestiges d’exploitation, sur la mine d’or comme sur la mine de sel, remontant principalement à la période Kuro-Araxe (ca. 4200-2300 BC). Ces découvertes ont ainsi révélé l’existence d’un lien organique probable entre le développement des premières industries minières du Caucase et l’essor de la culture Kuro-Araxe. L’ambition de ce programme est d’étudier les conditions sociales, économiques, technologiques et environnementales ayant favorisé le développement de ces exploitations minières ; ce qui implique l’analyse des processus d’exploitation mais aussi celle des sociétés et des économies minières.

Le programme envisagé comporte donc non seulement l’étude des mines proprement dites mais aussi celle des sites d’habitat de mineurs, à savoir Dzedzvebi en Azerbaïdjan et Kültepe I au Nakhchivan.

 

 Logo CNRS