UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

LABEX IMU 2013 - BATI3D

BATI3D

La modélisation 3D comme outil Heuristique dans la reconstitution du Bâti ancien : Approche ethnoarchéologique et expérimentation technique.

AAP 2013 - LABEX IMU - Intelligence des Mondes Urbains - BATI3D
Coordinatrice scientifique : C. Castel (Archéorient)Disciplines : Archéologie - Informatique  - Ethnographie 

Thématique : Bâti, construction, habitat             
Laboratoires : Archéorient - GREMMO - LIRIS (GEOMOD) - IRAA
Durée du projet : 36 mois (2013-2016)

Reconstitution 3D de la ville de Al Rawda - 3e millénaire av. J.-C.
(Y. Ubelmann)

Ce projet vise à croiser trois approches complémentaires pour contribuer à la reconstitution de bâtiments remontant à la période charnière des 4e et 3e millénaires (époques chalcolithique/Bronze ancien) qui voit l’émergence au Proche-Orient des premières villes, tout en développant un nouveau terrain d’expérimentation dans le domaine de la génération des mondes virtuels. Il présente l’originalité de s’appuyer sur la 3D comme un outil heuristique et s’articule autour de trois axes créant ainsi une synergie SHS et STIC :

- l’exploitation d’une documentation ethnographique largement inédite (plans, relevés topographiques, photographies, questionnaires lors des entretiens avec les habitants) portant sur des agglomérations traditionnelles de Syrie et de Jordanie, encore partiellement habitées il y a une trentaine d’années, ; l’objectif est de proposer une étude des manières d’habiter et d’occuper l’espace à différentes échelles (de l’habitation à l’agglomération) en envisageant la 3D comme un moyen de projection original ouvrant des perspectives nouvelles pour mieux saisir la pratique de l’espace. Cet outil 3D sera utilisé sur le bâti traditionnel également pour tester la validité des démarches mises en œuvre par les archéologues qui restituent des élévations parfois complètes à partir des vestiges tronqués qu’ils mettent au jour ;

- l’analyse architecturale et archéologique de maisons des 4e et 3e millénaires pour laquelle nous n’avons que des données partielles recueillies en fouille (plans au sol, une faible partie de l’élévation originelle des bâtiments, certains vestiges d’installations domestiques comme les foyers par exemple), dans un contexte environnemental et technique comparable à celui qui a vu naître les maisons récentes afin d’autoriser la comparaison ; l’objectif est d’aboutir, à travers des images 3D, à des reconstitutions solidement étayées au plan scientifique et d’envisager l’habitat et les agglomérations pré-classiques comme des espaces vécus et investis par les hommes et non pas seulement comme de simples contenants ; plusieurs restitutions 3D pourront être proposées pour un seul et même édifice quand les données à la disposition des archéologues sont insuffisantes pour aboutir à une modélisation unique ;

- l’expérimentation technique à partir de plans masse pour générer des reconstitutions volumétriques en mettant au point des protocoles de génération procédurale. L'objectif est de mettre au point des techniques en informatique graphique d'aide à la création et à la génération de modèles tridimensionnels de sites archéologiques et historiques, en mettant l'accent sur la fidélité aux relevés de terrains et aux témoignages historiques. Cette approche s'inscrit parfaitement dans le cadre du champ de recherche et de l'expertise de l'équipe GEOMOD du LIRIS.

L’approche globale vise à articuler les trois disciplines que sont l’ethnographie, l’archéologie et l’informatique graphique autour de la thématique de la reconstitution et de la reconstruction du bâti ancien et virtuel. Outre les résultats scientifiques escomptés, notre expertise et les modélisations attendues, pourraient, dans l’avenir, être mises au service de la valorisation d’un patrimoine ancien et traditionnel en péril. Ils pourraient déboucher sur des projets animés de « promenade virtuelle », ce qui, à notre connaissance, n’a pas encore été fait dans des villages ou des villes orientales traditionnelles et des sites archéologiques d’époque pré-classique.

Journées du Labex IMU 2015 - 26-27 novembre 2015

 Logo CNRS