UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

Publication du site néolithique de Tell Aswad (Syrie)

Bourse Shelby White - Tell Aswad (Syrie)

Publication du site néolithique de Tell Aswad (Région de Damas, Syrie)
Publication of the Neolithic Site of Tell Aswad (English version)

Responsable du programmeJuan Antonio Sánchez Priego

Situation et plan topographique du site de Tell Aswad

Situation et plan topographique du site de Tell Aswad

Tell Aswad est considéré comme un site de référence pour le Néolithique du Proche-Orient. Ce site a connu la naissance de l’agriculture et constitue une contribution importante au patrimoine syrien, actuellement en danger. La publication de ce site est donc cruciale et particulièrement urgente.
Le site de Tell Aswad est situé à 30 km à l’est de Damas en Syrie, à une altitude de 600 m (33°24’14’’ N ; 36°33’00’’), et a été fouillé par Dr. D. Stordeur (Directrice de Recherche émérite, CNRS, France) entre 2001 et 2007.
Occupé au cours du Néolithique précéramique B (Pre-Pottery Neolithic B - PPNB), Tell Aswad présente un intérêt majeur quant aux origines et au développement des communautés agricoles parmi les plus anciennes du Proche-Orient. Situé sur les berges d’un ancien lac et entouré d’un milieu naturel favorable, Aswad est l’un des premiers sites à avoir livré des indices d’agriculture tout au long de sa séquence. Bien que la chasse ait joué un rôle important, les restes d’animaux domestiqués sont présents dans les niveaux d’occupation les plus anciens. Le site a livré des témoignages importants de la vie quotidienne du village, dont une série de constructions en brique crue, des outils en os, en silex et en obsidienne, des meules et des restes de vanneries, de cordages et autres matériaux tressés.

Architecture in building earth of the Early and Middle PPNB of Tell Aswad, area B.

 Architecture en terre (Tell Aswad, zone B)

Les représentations artistiques et symboliques sont matérialisées par des objets de parure et des figurines façonnées en argile. Enfin, Tell Aswad a révélé des détails des résultats exceptionnels sur les traditions funéraires. Plus d’une centaine d’individus enterrés a été retrouvée, montrant l’évolution des pratiques funéraires à travers le PPNB. Parmi les découvertes figure un ensemble exceptionnel de neuf crânes modelés découverts dans la partie orientale du tell. Ceux-ci sont considérés comme les exemples les mieux conservés et ayant livré le plus d’informations de toutes les découvertes analogues du Proche-Orient. Une étude interdisciplinaire nous permettra de mieux comprendre le Néolithique d’Aswad et du Levant central et de le comparer avec d’autres sites contemporains du Levant nord et sud. La publication sera composée de trois volumes.

Plastered skulls from Tell Aswad, late phase (area D).

 Crânes modelés de Tell Aswad, phase tardive (zone D)

Pour cette publication, l'équipe est composée de :

Juan Antonio Sánchez Priego (Éditeur Scientifique), Danielle Stordeur, Rima Khawam, Diaa Eddin Albukaai, George Willcox, Carolyne Douché, Frédéric Abbès, Rania Ayobi, Daniel Helmer, Lionel Gourichon, Oussama Baker, Gaelle Ledosseur, Buchra Taha, Hala Alarashi et Maria Bofill.

 Logo CNRS