UMR 5133

Suivre l'actualité par flux RSS 

Laboratoire Archéorient

Environnements et sociétés de l'Orient ancien

Image oiseau MOM

BEAUME Christian

BEAUME Christian

BEAUME Christian
Catégorie
Ancien doctorant
Coordonnées

Archéorient MSH Maison de l'Orient et de la Méditerranée 
7, rue Raulin, F-69365 Lyon cedex 07 
E-mail : christian.beaume[at]numericable[dot]fr

 

 

Thèmes de recherche

Préhistoire, Néolithique, France, Méditerranée occidentale

Date de soutenance
29/11/2013
Directeur de thèse

Alain BEECHING

Thèse soutenue

La fin du Néolithique en basse Ardèche et moyenne vallée du Rhône : identité du groupe culturel des Bruyère

Résumé de la thèse

Dans le sud est méditerranéen de la France, la fin du Néolithique, ou Néolithique final, est caractérisé par une très grande diversité de groupes culturels se développant sur plus d'un millénaire entre 3500 et 2200 avant Jésus Christ environ. Même si un fond culturel commun est très présent, de nombreux faciès ont pu être identifiés à un niveau régional ou micro régional, grâce aux différents décors de la céramique. Plusieurs styles principaux ont été mis en évidence permettant ainsi de définir les groupes Ferrières et Fontbouisse à l'ouest du Rhône, de la Couronne, de Fraischamp et Nord-Vaucluse à l'est du fleuve. Dans la vallée du Rhône elle-même, les spécialistes situent plutôt des faciès multipolaires résultant de plusieurs influences. La localisation des différents groupes et faciès est souvent floue. Quant à la périodisation, qu'elle soit interne à chaque groupe ou entre groupes différents, elle est aussi peu précise, car la plupart du temps basée sur des fouilles anciennes ou des sites occupés sur de longues périodes et remaniés. De plus, les quelques stratigraphies avérées ne peuvent être datées de façon précise en raison de la courbe de calibration particulièrement défavorable pour toute cette époque de la préhistoire.

Actuellement, André D'Anna, Xavier Gutherz, Luc Jallot etc., tous spécialistes du Néolithique du sud est de la France, incluent régulièrement le groupe des Bruyères dans leurs articles, le présentant comme une des nombreuses facettes régionale des cultures du troisième millénaire avant notre ère. Luc Jallot le présente comme un des faciès à « céramique lisse » , intermédiaire entre Ferrières et Fontbouisse (Les Vautes, 2003). Marc Bordreuil, lui, émet l'hypothèse que le groupe des Bruyères aurait débuté à la fin du Ferrières avec pour origine le groupe d'Allan, pour perdurer en parallèle avec le Fontbouisse. Il étend de surcroît la zone géographique des sites de ce groupe au sud de l'Ardèche, dans toute la vallée de la Cèze et jusqu'au Gard.

A partir de l'étude exhaustive du matériel céramique de plusieurs sites du sud Ardèche, il sera tenté de caractériser le groupe des Bruyères et d'établir une chronologie relative entre Ferrières, Fontbouïsse et Bruyères. L'étude se base d'une part, sur deux sites déjà étudiés et publiés (1 et 2), d'autre part sur d'anciennes fouilles dont la céramique n'avait pas été étudiée (3 et 4) et enfin sur des découvertes récentes non encore étudiées (5, 6, 7). Un des aspects de ce doctorat sera de présenter ce nouveau matériel qui constituera un important corpus de la céramique du Néolithique final de la région.

1. Les Bruyères, Saint Julien de Peyrolas (30), fouilles René Gilles, 1975.
2. Abri de la Vessignée, Saint Marcel d'Ardèche (07), fouilles René Gilles, Christian Beaume, 1996
3. Baume de Ronze, Orgnac l'Aven (07), sondages S8, S2, S2', fouilles Alain Beeching. Le sondage S8 présente une séquence stratigraphique regroupant tout le Néolithique final, du Chasséen à l'age du Bronze.
4. Aven grotte de Meunier, Saint Martin d'Ardèche (07), fouilles René Gilles, Christian Beaume.
5. Grotte des Jarres, Montréal (07), découverte en 2004.
6. Grotte de la Bigeardière, Saint Alban Auriolles (07), découverte en 2006.
7. Grotte Correntin, Saint Alban Auriolles (07), découverte en 2006.

Rattachement
Université Lumière - Lyon 2

 Logo CNRS